Actualité littéraire Critiques

Les Cendres de Sedna, d’Ariane Gélinas

7 octobre 2017
Les cendres de Sedna d'Ariane Gélinas - 2

Voici notre troisième article portant sur les finalistes du Prix des Horizons imaginaires. Nous avons déjà publié la critique de La chambre verte, de Martine Desjardins (Alto) ainsi que Les Rivières, suivi de Les montagnes, de François Blais (L’instant même). Les deux dernières critiques seront celles de Et si le diable le permet, de Cédric Ferrand (Les moutons électriques) et Rénovation, de Renaud Jean (Boréal).

Les Cendres de Sedna, d’Ariane Gélinas, est un récit séparé en trois temporalités. En 1873, Wilmard Boudreau, son père Anselme et sa cousine Hypoline se sont exilés à l’île Kanty pour y fuir le passé, et surtout un événement particulier qui a coûté la vie à la mère d’Anselme et celle d’Hypoline. Ils y rencontrent Taliana, une des domestiques de l’étrange Nayati, qui voue un culte à Sedna, une déesse marine. En 1921, Sora Boudreau, la fille adoptive de Wilmard, tente de retrouver Hypoline, disparue depuis des années. Puis, en 2015, Maïk, un homme-oiseau, se rend à l’île Kanty pour y rencontrer Sedna.

L’éloignement sous toutes ses formes

Je dois l’avouer tout de suite, il s’agit de mon tout premier roman d’Ariane Gélinas. Il présente un univers fascinant, à la fois familier et étranger.

Pour ma part, je dirais plutôt éloigné, car l’étrangeté a été non seulement celle du fantastique, qui afflue doucement dans le récit jusqu’à le submerger, mais aussi celle de la région de la Basse-Côte-Nord, qui m’était (et m’est d’ailleurs toujours) inconnue.

On ressent cet éloignement dès les premières pages de Les Cendres de Sedna. Wilmard, Anselme et Hypoline sont en exil, et sous la plume limpide de Gélinas, on ressent intensément cet isolement de l’intérieur : pas besoin de descriptions détaillées du paysage ou d’une nature indomptée pour le ressentir.

La présence fantastique

En ce qui a trait au fantastique, mon avis est mitigé. Gélinas a créé un univers passionnant, mélangeant légendes amérindiennes et fantastique et flirtant même vers la fantasy et l’horreur, qui malgré son foisonnement, reste convaincant. Le lent crescendo d’éléments fantastiques est aussi admirablement maîtrisé jusqu’à une finale torrentielle.

Là où j’ai parfois décroché, c’est lorsque ces éléments fantastiques sont remis en contexte dans l’univers réel. Surtout dans la 3e partie, le fantastique est tellement prégnant qu’il en devient de plus en plus difficile de croire que cela peut se dérouler dans le monde réel : on entre davantage dans un univers de fantasy. Et paradoxalement, c’est le moment où l’auteure nous rappelle le plus l’univers réel, par des rappels toponymiques (le nom des routes et des lieux) et des descriptions. Ce contraste m’a parfois choqué.

Le récit est court – moins de 250 pages – et est divisé en trois temporalités assez éloignées l’une de l’autre. Ce qui a pour conséquence qu’il est difficile de s’attacher aux personnages, malgré qu’ils soient forts et très bien définis, et que leur destin nous importe assez peu au final. Surtout celui d’un personnage de la troisième partie, que je vous laisse découvrir, que j’ai senti rajouté dans les seuls buts de faire avancer le récit et de faire un rappel de la première partie. On passe d’un personnage à l’autre et d’une histoire à l’autre trop rapidement. Je dois donc avouer ne pas m’être totalement senti interpellé pendant la lecture, sauf à la fin, qui est d’une grande beauté.

Quoi retenir de Les Cendres de Sedna?

Une écriture superbe et acérée, qui fait voyager à la fois dans des paysages lointains et dans l’intimité des personnages. Un univers protéiforme ensorcelant qui garde pourtant une forte cohérence du début à la fin.

Un roman qui m’a parfois fait penser aux récits d’Esther Rochon dans La Splendeur des Monstres et qui m’a rappelé à quel point je manque quelque chose de n’avoir rien lu d’autre d’Ariane Gélinas, et que je devrais m’y mettre au plus vite!

You Might Also Like

No Comments

Laissez votre commentaire!

Recevez nos critiques par courriel!

Recevez nos critiques et nos actualités littéraires directement dans votre boîte courriel!
Courriel
Prénom
Nom
Secure and Spam free...