Événements

Salon du Livre 2015 : Rencontre avec Natasha Beaulieu

11 décembre 2015
Natasha Beaulieu
Lors de notre passage au Salon du Livre 2015, nous nous sommes arrêtés au kiosque de la maison d’édition Alire, où nous nous sommes entretenus avec Natasha Beaulieu, l’auteure de la trilogie des Cités intérieures et des romans Le Deuxième gantRegarde-moi et Le Secret du 16 V. Nous en avons profité pour discuter de ses nouveaux projets d’écriture.
Après nous être installés et avoir enclenché l’enregistreur, nous voilà à discuter avec Natasha… de la suite de la trilogie des Cités intérieures! Sauf qu’à la fin, nous réalisons que l’enregistreur n’a capté que les 35 premières secondes de notre discussion! Nous contactons donc Natasha par écrit pour lui poser quelques questions. Et ses réponses sont tellement intéressantes que nous avons décidé de les publier telles quelles plutôt que d’en faire un compte-rendu.
Bonne lecture!
Si j’ai bien compris, les événements de ton prochain roman se déroulent quinze ans après les Cités intérieures?
Quatorze ou quinze ans, oui. La trilogie des Cités intérieures semblait prendre fin en 2001. Cependant, le sort de deux personnages principaux, Jimmy Novak et Tura Sherman, n’y était pas résolu. J’avais une idée de ce qui leur était arrivé, mais, avant d’y revenir, j’avais besoin de créer d’autres personnages et d’autres histoires.

Après avoir passé plus de dix ans à écrire la trilogie des Cités intérieures, j’avais besoin d’en sortir en sachant très bien qu’elle n’était pas sortie de moi.

Laisser deux personnages importants « sans fin » me laissait la possibilité d’avoir un bon prétexte pour une suite si jamais le désir se manifestait. Autrement dit, j’avais déjà eu l’intuition que tel serait le cas.
Quel a été l’élément déclencheur qui t’a donné le goût de faire la suite?
Après la trilogie des Cités intérieures, j’ai écrit Le Deuxième gant et Regarde-moi, deux suspenses sans éléments fantastiques. Puis il y a eu Le Secret du 16 V dans lequel le fantastique est revenu tout naturellement et doucement, comme pour me séduire.
Depuis quelques années, j’avais accumulé du matériel pour commencer une nouvelle série fantastique. Alors après Le Secret du 16 V, j’étais enfin prête à m’y consacrer. Dès le départ, je me suis dit : hum… il pourrait y avoir un lien avec les Cités intérieures. Je n’étais alors pas encore certaine que ce soit une bonne idée. Sauf qu’en cours de route, j’ai réalisé que c’était de toute évidence normal, logique et excitant! C’était enfin l’occasion de poursuivre cette œuvre qui m’habite de la même manière que les Cités intérieures habitent mes personnages.
C’est cependant un travail monastique, car il me faut repasser la trilogie au peigne fin. Même si le brouillon du « quatrième tome encore sans nom » est déjà écrit, je vais commencer la réécriture lorsque j’aurai terminé de relire la trilogie et de prendre des notes détaillées. Il existait une bible des Cités intérieures, mais elle était incomplète. Et puis de relire et prendre des notes m’aide à me reconnecter avec les personnages, à les redécouvrir et à comprendre pourquoi je les aime tant.

Imaginer ce qu’ils sont devenus des années plus tard et de quelle manière ils ont évolué est un travail de création passionnant et fantastique. Oui, fantastique est le bon mot.

L’aspect le plus complexe, mais tout aussi intéressant, est le lien entre ces personnages et les nouveaux. Car la trilogie des Cités intérieures commence au XVIIe siècle et met en scène des individus qui ne sont pas uniquement des humains « normaux ». Les nouveaux personnages doivent donc, eux aussi, avoir un passé crédible et intéressant, ou des ancêtres pertinents pour se glisser en harmonie dans la suite de l’histoire des Cités intérieures.
Et pour ceux qui n’auraient pas lu les Cités intérieures?
Le roman est construit de sorte qu’un lecteur qui n’aurait pas lu la trilogie des Cités intérieures pourrait le lire simplement comme le premier tome d’une série. S’il désire connaître plus en détail ce qui est arrivé à certains des personnages, il sera probablement (du moins, je l’espère!) tenté d’aller lire la trilogie des Cités intérieures.
Pour les fans des Cités intérieures, il sera évident qu’il s’agit de la suite et j’espère qu’ils retrouveront les personnages qu’ils aimaient avec autant d’enthousiasme que moi.
Est-ce que ce sera un seul roman, une trilogie, autre chose?
La seule réponse improbable est celle d’un seul roman. Je ne sais pas en combien de tomes s’échelonnera cette série qui est à la fois une suite et une nouvelle aventure. Tout ce que je sais c’est que les romans seront plus courts, pour qu’ils puissent paraître plus vite afin que les lecteurs n’attendent pas trop longtemps pour lire la suite.
Y a-t-il une réédition des Cités intérieures de prévue pour lancer le nouveau roman? Sinon, aimerais-tu qu’il y en ait une?
Il n’y a rien de prévu au moment où je réponds à la question. Ce sera à discuter avec mon éditeur. C’est certain que je triperais si quelque chose de spécial pouvait être fait en ce sens, avec nouvelles couvertures et promotion adéquate.
Quels sont tes autres projets, idées? Bref, à quoi peut-on s’attendre dans la (les) prochaine(s) année(s)?
L’univers des Cités intérieures va m’occuper pendant un bon bout de temps et je ne m’en plains pas puisque c’est un choix personnel. Je vais y mettre fin quand je n’aurai plus rien d’intéressant à écrire sur le sujet. Est-ce dans trois ans, six ans, dix ans ou plus? J’en aurai peut-être une meilleure idée dans quelques mois.
Bien sûr, d’autres idées de romans et de nouvelles sont en moi, certaines depuis longtemps. J’aimerais pouvoir travailler sur au moins deux nouvelles par années. Pour les romans, je ne sais pas.

Je m’imagine le jour où je pourrai à la fois poursuivre les Cités intérieures et travailler en parallèle sur un autre roman. Est-ce réaliste? Franchement, je ne sais pas.

Peux-tu nous dire un petit quelque chose concernant la suite des Cités intérieures?
Eh bien ce que je peux surtout en dire c’est que quand j’ai écrit ces trois romans, certains des personnages possédaient des pouvoirs spéciaux qui semblaient relever purement du fantastique. Aujourd’hui, certains de ces pouvoirs ne sont pas très loin de la Vérité. Et comme j’aime le suspense, je vous laisse là-dessus…

You Might Also Like

No Comments

Laissez votre commentaire!